Taldatur

Quel est donc l’esprit malade qui a écrit Dragopéria ? Il parait que certains peuvent se poser la question, donc tentons de présenter l’animal.

Geek avant tout, passionné d’histoires d’aventures héroïques, cavalier-archer  fêlé à ses heures, j’ai toujours écrit. Que ce soient des scenarii pour les parties de jeux de rôles tels que donjons et dragons ou, pour décrire mes personnages dans les jeux en ligne (world of warcraft etc…) et même plus récemment des scripts pour les spectacles équestres, passion que je partage avec mon épouse, l’écriture a toujours fait partie de ma vie.

Persuadé que ce n’était pas exceptionnel, je n’ai jamais osé me lancer dans l’écriture d’une saga complète. Qui plus est, j’ai toujours évolué dans un milieu technique et assez peu artistique, donc peu propice à ce genre d’exercices.

Puis j’ai rencontré celle avec qui je partage ma vie, une véritable artiste, et j’ai voulu lui faire partager mon univers et tenter de l’impressionner avec le seul sens créatif dont je dispose : l’écriture.

Dragopéria voyait le jour. Souvent découragé, elle a su me soutenir pour que je ne tombe pas de ma selle et que j’aille jusqu’au bout.

Aujourd’hui, grâce à elle et bien d’autres qui ont déjà lu certains de mes écrits, Dragopéria est en voie d’être édité et partagé avec un public, chose que je pensais inimaginable à l’origine.

Alors, oui je suis certain de ne pas avoir le talent d’une J.K. Rowling, mais comme tout auteur, j’ai espoir que Dragopéria trouvera son public !


 

UA-125254037-1